3 questions à Adeline Thomas

Chaque mois, un membre de la communauté d'Atlansun se prête au jeu de la mini interview. Pour le mois de septembre, il s'agit d'Adeline Thomas, Directrice Stratégie - Transitions - Evaluation – Partenariats à la CARENE et membre du bureau d'Atlansun

Pourquoi La CARENE a intégré Atlansun ?

Parce que je pense que le rôle des collectivités dans  la mise en œuvre de la transition énergétique est déterminant. C’est dans les territoires que se développent les moyens de production d’énergie renouvelable décentralisés. Les pouvoirs publics locaux doivent donner le bon signal pour que tous les acteurs s’impliquent : ils doivent montrer l’exemple pour montrer que ça marche et donner envie aux entreprises et aux habitants d’investir dans les énergies renouvelables et pour aider à la structuration de filières de l’installation à l’exploitation des centrales de production solaires. L’agglomération de Saint-Nazaire a trouvé utile de porter la voix des territoires au sein du cluster et proposer un terrain de jeux pour développer des démonstrateurs qui, je l’espère, essaimeront partout dans le Grand Ouest et même au-delà !

La CARENE sort son futur plan climat prochainement (fin 2018-début 2019), quels sont, selon vous, les points phares du projet ?

Les élus ont souhaité profiter de l’obligation réglementaire de réaliser un Plan Climat Air Energie territorial pour doter l’agglomération d’une feuille de route ambitieuse qui engage le territoire à réduire significativement son impact sur l’environnement. Collectivités, entreprises, habitants, nous devons nous engager collectivement pour que la transition écologique puisse être mise en œuvre. Les actions de maîtrise des consommations d’énergie seront renforcées avec l’objectif de réduire de 25% les consommations en moyenne par habitants à l’horizon 2030. En parallèle, la stratégie de déploiement massif des EnR adoptée en 2016 vis de multiplier par 6 la part des EnR dans le mix énergétique global pour atteindre 25% à l’horizon 2030. L’électricité à partir de photovoltaïque devrait atteindre 39%, sachant qu’on est à 1% à peine en 2015, la marche est haute et tous les acteurs doivent apporter leur pierre à l’édifice ! Le Plan Climat aborde aussi deux nouveaux enjeux très transverses: l’amélioration de la qualité de l’air et l’adaptation du territoire au changement climatique.

Quel est votre rêve « solaire » le plus fou ?

Un territoire qui produit l’énergie dont il a besoin pour ne plus craindre les fluctuations du marché tout en minimisant l’impact environnemental de ses consommations énergétiques. Une régie de l’électricité à l’image de celle de l’eau pour garantir à tous l’accès à une énergie électrique sans risque pour la population. Une boucle locale de l’énergie à l’échelle de l’agglomération en quelque sorte ! Il y a d’importants gisements solaires sur le littoral, profitons-en !

Pour en savoir plus