Retour sur le colloque « Quelle croissance verte pour nos territoires ? »

Retour sur le colloque organisé par le Sydev et Vendée Energie : « Quelle croissance verte pour nos territoires ? ».

Vendredi 25 mai, le Sydev et Vendée Energie ont convié Atlansun et de nombreux autres acteurs vendéens et régionaux à l’inauguration de leurs quatre centrales solaires au sol. L’occasion d’organiser un colloque sur le thème : « Quelle croissance verte pour nos territoires ? ».

L’invitation était claire, la conférence débuterait à 10h00 précises. Alors avec une simple petite minute de retard, Alain Leboeuf, président du Sydev et de Vendée Energie, a pris la parole pour lancer les tables rondes : « pour que les énergies renouvelables se développent au niveau national, ça doit commencer au niveau local, c’est pour ça que Vendée Energie existe ».

Transition énergétique et développement économique : les collectivités territoriales, facilitatrices de croissance

La première table ronde avait pour thème : « Transition énergétique et développement économique : les collectivités territoriales, facilitatrices de croissance ». Nous avons pu entendre Jean-Claude Merceron, Président du Sydev de 2002 à 2014 et Laurent Favreau deuxième vice-président de Vendée Energie. L’idée était claire, il faut réunir les différents acteurs autour d’une même table, les relations entre collectivités et entreprises sont essentielles pour la réussite de la transition énergétique.

Exemple des quatre centrales solaires photovoltaïques au sol de Vendée Energie

La deuxième table ronde prenait pour exemple les quatre centrales solaires photovoltaïques au sol de Vendée Energie. Durant ce temps Olivier Loizeau nous a présenté l’appel d’offres qui a permis de financer ce vaste projet de centrales solaires. Il a mis en avant les contraintes de cet appel d’offres et les différences régionales liées au prix du kilowattheure. Pascal Janot, directeur de Systovi (et président d’Atlansun) a continué dans ce sens en indiquant qu’un marché centré uniquement sur les prix ne permettait pas de développer une filière industrielle nationale.

Marchés, concurrences, innovations et perspectives : demain quelle croissance verte pour nos territoires ?

« Marchés, concurrences, innovations et perspectives : demain quelle croissance verte pour nos territoires ? » Tel était le sujet de la troisième et dernière table ronde réunissant Alain Leboeuf, Laurent Michel, Directeur général de l’Energie et du Climat, Christine Goubet-Milhaud, Présidente de l’Union Française de l’Electricité, Alexandre Roesch, Délégué général du Syndicat des Energies Renouvelables et Bruno Hug De Larauze, Président du Club des Trente. Le débat s’est porté entre autre sur les différents critères des appels d’offres nationaux et comment mettre les régions françaises sur un pied d’égalité. Pour Laurent Michel l’idée n’est pas tant de jouer sur les critères mais plutôt sur des bonus.

Un avertissement été donné par Laurent Gérault : « si l’on continue comme cela on risque un décrochage de certains territoires ». Bruno Hug de Larauze a insisté sur le fait « qu’il faut faire prendre conscience aux gens de ce qui va se passer, que les entreprises qui ne suivent pas la transition énergétique maintenant, finiront par se déclasser… ».

A l’issu de ce colloque, les participants ont été invités à rejoindre le centre d’enfouissement de Givrand pour l’inauguration d’une des quatre centrales solaires au sol.