Etats généraux de la chaleur solaire : de 2019 à aujourd’hui

25/06/20 - L'Actu du Solaire

La 7e édition des Etats généraux de la chaleur solaire était initialement programmée cette semaine. Du fait de la crise sanitaire liée au coronavirus, elle a été repoussée au mardi 29 septembre 2020. Atlansun souhaitait tout de même profiter de l’occasion pour jeter un œil au bilan de l’édition précédente et au chemin parcouru entre octobre 2019 et aujourd’hui.

 

Les Etats généraux de la chaleur solaire : kézako ?

 

Organisé par Enerplan, cet événement fédérateur réunit chaque année l’ensemble des acteurs de la filière pour échanger, s’informer et construire ensemble une dynamique cohérente avec les objectifs PPE.

 

S’inscrire à la prochaine édition, du 29 septembre 2020, en ligne

 

Bilan des Etats généraux de la chaleur 2019 : les messages clés

Les points suivants sont tirés des interventions durant les Etats généraux de la chaleur solaire de 2019.

 

Le développement de la chaleur solaire : un défi collectif

  • « Le développement des énergies renouvelables passe par l’engagement des entreprises, mais aussi des collectivités » (Frédéric Nihous, Région Hauts-de-France - Conseiller régional délégué à la politique de l’énergie et à la transition énergétique). Les Régions et l’Ademe sont présentes pour soutenir la chaleur solaire, au travers du Fonds chaleur notamment.

  • « La transition énergétique représente un gisement d’emplois », ce qui la rend d’autant plus attrayante pour les territoires (Frédéric Nihous, Région Hauts-de-France - Conseiller régional délégué à la politique de l’énergie et à la transition énergétique).
  • « Le solaire thermique est une solution qui ne consomme pas de ressources. Elle est même la seule source d’énergie renouvelable n’émettant aucune particule » (Olivier Godin, Enerplan - Vice-président en charge de la chaleur solaire).
  • « Cette solution doit être développée pour ses vertus et sa compétitivité, encore trop méconnues. Ce défi de communication doit être pris à bras le corps » (Olivier Godin, Enerplan - Vice-président en charge de la chaleur solaire).

 

La chaleur solaire, une solution décarbonée pour le neuf

  • « En janvier 2021, les « bâtiments quasiment zéro énergie » (Near Zero Energy Buildings, NZEB) deviendront la norme à l’échelle européenne. Les États membres doivent donner une définition règlementaire à ces NZEB, qui pourra varier en fonction du type de bâtiment » (Eva Hoos, Commission Européenne - Policy Officer).
  • En France, la RE 2020 représente une opportunité pour la chaleur solaire. « La RE prendra en compte l’autoconsommation photovoltaïque et inclura une obligation de mise en place de production d’énergie renouvelable sur les bâtiments neufs, prenant en compte la chaleur. Le bilan carbone sera également pris en compte avec des seuils à fixer » (Valérie Laplagne, Uniclima - responsable EnR chaleur renouvelable).
  • « Malgré cela, le solaire thermique passe souvent sous les radars du marché, et ne représente que 2,1% du marché de la chaleur renouvelable. Il faut faire en sorte que cette solution soit promue et popularisée » (Eva Hoos, Commission Européenne - Policy Officer).
  • « En France, 8 millions de logements seront construits d’ici 2050 soit 20 % du parc actuel. Ce parc devra être particulièrement performant pour compenser les lacunes du parc existant » (David Lebannier, Pouget Consultants - responsable d’affaires).

 

Consultez la synthèse complète des échanges ayant eu cours lors de l’édition 2019

 

Nos membres à l’action

 

Lors de l’édition 2019 des Etats généraux de la chaleur solaire, certains de nos membres ont valorisé leurs solutions innovantes qui concourent hier comme aujourd’hui au développement du solaire thermique :

 

  • SolisArt : Solisart est un fabricant français spécialiste du solaire thermique direct, leader français du chauffage solaire. Les modules SolisConfort, sont reliés à une interface connectée permettant de suivre la consommation, le stockage et la production d’eau chaude à tout moment. Un exemple de maison neuve « zéro émission » a été présenté avec un système de chauffage et production d’eau chaude solaire, avec électricité en appoint EnR. La facture ECS et chauffage se monte à 20 euros par an seulement pour ce foyer.
 
  • Eklor : depuis près de 15 ans, Eklor trouve les meilleures solutions pour l’ensemble de sa clientèle en matière d’énergie solaire. L’entreprise s’est inscrite dans une démarche de tiers investisseur et a élargi ses activités à la location longue durée.
 

Quoi de neuf depuis octobre 2019 ?

La Ministre de la Transition Écologique et Solidaire a annoncé un décalage de l’entrée en vigueur de la nouvelle Réglementation Environnementale à l’été 2021. La RE 2020 prévoit que les constructions neuves seront obligatoirement à énergie positive à compter de cette date.

 

Pour vous renseigner davantage sur la RE 2020, n’hésitez pas à entrer en contact avec NovaBuild.